Quel est le prix d’une rénovation avec une entreprise de gros œuvre ?

Le gros œuvre rassemble de nombreux indispensables pour l’édification d’une maison. Ces travaux sont généralement réalisés par entreprises spécialisées dans ce domaine. Pour réaliser des travaux de qualité, il faut déjà commencer par trouver une bonne entreprise gros œuvre . À cet effet, il faut prendre en compte plusieurs critères, dont le prix des travaux de gros œuvre. Intéressons-nous ensemble aux différents travaux de grand œuvre ainsi qu’à leur prix.

En quoi consiste le gros œuvre ?

Une maison doit être avant tout solide pour résister aux intempéries, ainsi qu’à l’usure naturelle du temps. Pour cela, il est important que ses fondations soient solides. Outre la solidité de ses fondations, la maison doit également disposer d’une bonne toiture étanche et d’une structure fiable. Ainsi, votre maison pourra résister à toutes les contraintes telles qu’elles soient. Tous les travaux qui permettront de rendre votre maison durable et solide sont tous regroupés dans une catégorie nommée les «gros œuvres». Les travaux que réalisera donc une entreprise de gros œuvre sont nombreux. Nous pouvons citer entre autres :

  • Les fondations ;
  • L’édification des murs ;
  • La mise en place de la charpente ainsi que de la toiture ;
  • La pose des huisseries extérieures (les portes et les fenêtres) ;
  • Et la pose du plancher.

Les fondations

Les fondations sont composées de plusieurs types de travaux de construction. Ces travaux sont aussi capitaux les uns que les autres. Il s’agit du terrassement, de la fondation à proprement parler et enfin de l’édification de soubassement.

Le terrassement consiste à décaper et ensuite déblayer le lieu où votre maison se bâtira. Quant aux fondations, elles consistent à réaliser des tranchées pour les conduites d’eau et les câbles électriques. Aussi, au cours des travaux de fondations, on coulera la dalle et si nécessaire, on renforcera l’ensemble. Enfin, l’édification du soubassement est faite après que les fondations aient été coulées.

A lire aussi  Les étapes à suivre pour perfectionner la restauration de votre maison

Il faut d’ailleurs noter qu’il existe trois types d’édification de soubassement. Nous avons : le vide sanitaire (il consiste à monter une ou deux rangées de parpaings. Sur ces derniers sera posé le plancher de la maison pour éviter les inondations et aussi pour permettre que la construction de la maison ait lieu sur un terrain en pente), le radier (il s’agit d’une dalle coulée directement sur le sol, toutefois il faut que la construction soit faite sur un bon sol) et la fondation profonde (consiste à faire prendre appui aux piliers sur le sous-sol afin de porter correctement la maison).

L’édification des murs

Pour élever vos murs, vous avez le choix entre plusieurs matériaux. Vous pouvez choisi entre les briques, le béton, la pierre, le parpaing et même du bois. Les murs constituent la structure de votre maison et peuvent être porteurs ou non. Si vous voulez, vous pouvez y appliquer un revêtement après, le revêtement ne faisant pas partie des gros œuvres, mais du second œuvre.

La mise en place de la charpente et de la toiture

Le rôle de charpente et de la toiture sont connus. Elles protègent la structure de votre maison. La charpente doit être très résistante. En effet, elle doit faire face non seulement aux intempéries, mais aussi aux parasites et au feu. Il faut donc choisir son matériau avec beaucoup de soin. Vous avez le choix entre le métal, le bois et le béton. Quant à la toiture, il faut choisir entre les tuiles, les ardoises et le zinc.

A lire aussi  Faut-il rénover ou reconstruire sa maison ?

La pose du plancher

Le plancher supporte toutes les charges de la maison. Il se doit donc d’être solide. Pour les réaliser, on utilise généralement un système de poutrelles et de hourdis. Le plancher peut donc être convenablement construit en bois. Ainsi, il offrira une plus grande légèreté.

La pose des huisseries extérieures

La pose des fenêtres et des portes constitue déjà la finition de votre maison. Elles vous permettent de mettre la maison à l’abri des courants d’air ainsi que de l’humidité. Pour faire la pose de ces derniers, vous avez le choix entre différents matériaux : le PVC, l’aluminium ou encore le bois.

Dès que le gros œuvre est terminé, votre maison est désormais mise horseau et horsair. Cela veut dire que votre maison est désormais étanche et qu’elle est protégée contre les intempéries et les courants d’air. Il faut quand même noter qu’après ces travaux, votre maison n’est toujours pas habitable néanmoins, le plus important des travaux sera déjà fait. Vous finirez en faisant les travaux de second œuvre (la plomberie, l’électricité, les revêtements et autres).

Voilà, les différents travaux que peut réaliser une entreprise de gros œuvre. Toutefois, ces travaux ont un coût.

Combien coûte le gros œuvre ?

Le gros œuvre représente environ 30 à 40% du montant total des travaux de construction. En effet, il est compris entre 600 et 800 euros par m². Toutefois, le prix du gros œuvre évolue en fonction de plusieurs paramètres. Tout d’abord, il faut prendre en compte la portance du terrain. Ce paramètre détermine le type de fondations que l’on fera (terre-plein, vide sanitaire ou fondation profonde). Ensuite, il faut prendre en compte le nombre d’étages que va compter le bâtiment. Il ne faut pas non plus oublier les portes et les fenêtres à mettre en place. Enfin, le dernier élément à prendre en compte pour estimer le coût du gros œuvre est les matériaux que vous utiliserez. En effet, il existe de matériaux qui sont beaucoup plus chers que d’autres. Tout dépend donc de l’aspect que vous voulez donner à votre maison.

A lire aussi  Construire une extension maison : liste des contrôles

Le choix de l’entreprise de gros œuvre qui fera les travaux est également très important. C’est pour cela, qu’il faut demander le devis de plusieurs entreprises avant de faire votre choix. Étudiez les devis et choisissez l’entreprise de gros œuvre qui vous revient le moins cher.

Le prix d’une entreprise de gros œuvre dépend donc de plusieurs facteurs. Nous avons : la surface totale du bâtiment, la qualité des matériaux utilisés, la portance du terrain, le nombre d’étages et enfin de l’entreprise chargée de réaliser les travaux.

Laisser un commentaire